Blog

datier_pawoka

Le « Sauveur des hommes » : le datier

  |   Blog

Remède universel et véritable plante tropicale, le Datier est aussi bien utilisé en Afrique, en Asie, que dans la Caraïbe. Son appellation « sauveur des hommes » traduit l’importance qu’on lui attache sur le plan culturel et traditionnel.

 

Comme des bougies d’or …

Ses fleurs d’or – jaunes – caractéristiques, ressemblent à des bougies et lui valent également le nom de « chandelier d’or ». Son fruit, une gousse ailée marron, permet la multiplication facile de la plante. N’hésitez pas à la planter, elle vous sera bien utile : à la fois ornementale et médicinale.
Comme le feraient des fleurs, les feuilles du Datier ont la particularité de s’ouvrir le matin et de se refermer au couché du soleil : spectacle étonnant !

lesauveurdeshommes_ledatier_pawoka2

Propriétés :

Le Senna (ou cassia) alata, de son nom scientifique, est reconnu pour ses propriétés efficaces contre de nombreuses affections cutanées (eczéma, démangeaison, boutons etc) : c’est LA plante qui fait du bien à la peau !

Elle a aussi des vertus contre les problèmes suivants :

  • maux de gorge,
  • bronchites,
  • maladies respiratoires,

Son effet laxatif est également reconnu, grâce à sa teneur en molécules d’anthraquinone, comme l’Aloès. Gràce à ces molécules, elles ont la capacité de soigner les troubles intestinaux (exemple : la constipation).

Le saviez-vous ?

L’anthraquinone, qui confère cette propriété laxative au Datier, est principalement utilisée dans l’industrie pour … colorer : teintures, pigments. Elle sert aussi pour la fabrication de pâte à papier. Une preuve que nos ressources peuvent être des sources de filières à développer, pouvant créer de la valeur ajoutée et de l’emploi. A bons lecteurs salut !

Nous ne finirons pas ce Focus sur le Datier par une bonne astuce pour la peau: le bain (ben en créole)!

BAIN pour la peau à base de Datier : 

  • prendre 2 à 3 feuilles de Datier (selon la taille), les laver
  • piler les feuilles, à l’idéal dans un mortier, ou les déchirer grossièrement
  • Mettre UN PEU d’eau à bouillir
  • Verser l’eau bouillante sur les feuilles, recouvrir et laisser refroidir quelques minutes
  • Verser la préparation dans votre bain

 

Mais Ka ki ben ? Focus sur ces fameux « bains » traditionnels des Antilles

Le bain est un remède tantôt naturel, tantôt magique, voir les deux à la fois. Il peut avoir pour fonctions : de donner une belle peau, d’être relaxant, d’être purificateur.

Dans la pratique, on laisse tremper ou macérer ces razyé pou ben (plantes pour le bain), dans une eau chaude. Et vous avez-vous des pratiques de bain à partager ?

 

Retrouvez la fiche complète du Datier sur l’application PAWOKA

 

Rédaction PAWOKA pour vulgarisation

Source : bibliothèque PAWOKA

Crédit photo : PAWOKA